Accueil»Capsules»Peut-on maigrir d’un endroit précis?

Capsules santé

PEUT-ON MAIGRIR D’UN ENDROIT PRéCIS?

Dominique L'Anglais

Ce serait si facile si nous pouvions perdre du poids de façon localisée.

 

« Je n’aime pas le gras sur les hanches, mais aux cuisses ça va. J’en ai trop derrière le triceps, mais au biceps c’est bien. J’ai les joues trop rondes, mais sous le menton c’est bon. Avez-vous en entraînement pour moi? »

 

La réponse est non. Il n’y a pas d’entraînement qui permette de perdre du gras d’un endroit précis sur le corps.

On peut bien s’épuiser à faire le même mouvement encore et encore pour perdre le gras derrière les cuisses que le muscle va bel et bien travailler très fort, mais le corps ne voudra pas perdre le gras à cet endroit précis. Pour qu’un exercice précis ait le pouvoir de nous faire maigrir localement, il faudrait que les muscles utilisent comme carburant le gras de cette partie du corps précisément.

Or, l’exercice ne permet pas de puiser l’énergie à un endroit précis du corps, mais plutôt de faire diminuer l’ensemble des réserves de graisse sur l’ensemble du corps. Ce gras sera transporté jusqu’aux cellules musculaires utilisées via la circulation sanguine. Il peut provenir autant du ventre que des hanches, même si nous bougeons les bras. C’est que le corps voit l’utilisation de l’énergie comme un ensemble, et non comme plusieurs petits endroits où il peut aller puiser selon le besoin spécifique à cet endroit.

Gras de l’abdomen

Une bonne nouvelle toutefois : le gras du ventre est celui qu’on perd en premier, car les hormones dont le rôle est de brûler les graisses sont davantage présentes dans l’abdomen. Une nouvelle qui est bienvenue, quand on pense que le gras abdominal est particulièrement dommageable pour la santé des organes et du système cardiovasculaire.

Gras des hanches

Malheureusement, le gras des hanches est le plus difficile à perdre. Il est par contre moins dangereux que le gras du ventre.

Conseils

Nous suggérons de faire des exercices qui font appel à un plus grand nombre de muscles pour accroître la dépense énergétique. L’idéal, serait d’intégrer des exercices modérés et pendant une heure voire plus, à raison de 3 à 5 fois par semaine (cours d’aérobie quelconque,  ski de fond, vélo extérieur ou spinning : l’intensité de l’exercice doit se situer à environ 60% à 65% de notre capacité cardiovasculaire. Vous pouvez demander à un entraîneur de faire ce calcul avec vous.  Il est également conseillé d’intégrer des exercices de musculation une fois par semaine, même si vous êtes une femme.

 

Dominique Langlais

Enseignant d’anatomie humaine

Instructeur de cours de spinning

Ajouter un commentaire

carre.gif
SSL
© 2017, La Sporthèque
Simple Commerce