Accueil»Capsules»Choses qui détruisent la passion

Capsules santé

CHOSES QUI DéTRUISENT LA PASSION

Joel Desrosiers

 

VIVRE GRAND - Choses qui détruisent la passion : le manque d’organisation

Dans un article précédent, j’ai parlé de « passion » et des facteurs qui l’éteignent ou l’atténuent.  J’ai parlé également du manque de discipline personnelle.  L’improvisation, le manque d’orientation sont des facteurs de stress importants dans le mesure ou on ne sait plus ce qu’on veut faire, quand on veut le faire, ni pourquoi. 

Se  retrouver avec un horaire désorganisé est très essoufflant car ça nous oblige à courir dans toutes les directions sans ordre logique ni priorités. Une des pires conséquences du manque d’organisation c’est le surmenage et sa conséquence, le «burn-out ! »  Évidemment dans ces conditions, la passion n’est plus au rendez-vous.

Cet article fait le point sur le manque d’organisation et les conséquences du manque d’ordre et d’équilibre dans son emploi du temps.

Il n’y a pas d’âge pour se retrouver en surmenage. Comme enseignant, je vois plusieurs jeunes affichant des symptômes de surmenage. Des jeunes de 14, 15, 16 ans qui ont fréquemment des crises d’anxiété. Trop de travaux à remettre en même temps. Ils ne sont pas prêts pour les examens, etc. Le manque d’organisation personnelle n’explique pas tout mais c’est une réalité flagrante dans nos écoles. Comme moniteur en RCR (réanimation cardio-respiratoire) je constate que l'un des facteurs de risque les plus élevés en matière de crises cardiaques et d’AVC (accident vasculaire cérébral) est le stress.  Le stress est à lui seul responsable de plus de 80 % de ces maladies.

En somme, le manque d’organisation et le stress qui en découle a des conséquence plus sérieuses que la seule perte de la passion. Cette situation provoque de la fatigue, de la perte de motivation, de la tension due à l'impression de n'aller nulle part. Comment peut-on dans une telle situation prendre de bonnes décisions rapidement, de façon éclairée et affronter des situations difficiles.

Voici un conseil important : il faut travailler fort pour apprendre à ralentir, à se détendre et à s’organiser. C’est le genre d’effort qui économisera l’énergie dont nous avons tant besoin pour accomplir nos tâches et atteindre nos buts. Ceci aura pour effet de rallumer nos passions et de nous permettre de foncer dans la bonne direction.

En entraînement, il est important de suivre un programme qui favorise une symétrie entre les groupes musculaires de façon à obtenir ensuite un balancement musculaire. Sinon, des débalancements musculaires causeront des douleurs, des contraintes d’exécution de mouvements. Il en va ainsi dans les autres aspects de notre vie, entre autres pour ce qui touche l’équilibre entre travail et détente. Par exemple il n’est pas toujours nécessaire d’attendre la fin d’un exercice ou d’un travail pour se permettre un moment de détente. Cette habileté nous permettra de bien distribuer notre énergie, sans tout investir dans un domaine quitte à négliger  le reste. Pour atteindre cette efficacité, se donner un horaire organisé, il faut savoir identifier trois types d’activités : ce que nous devons faire (activités imposées), ce qui est mieux à faire (souhaitable), et ce que nous voulons faire (choix personnel).

Voici quelques trucs pour développer un horaire équilibré.

  1. Commencer sa journée avec un moment de réflexion. Être positif en partant. Laisser de côté les « Ah ! Non, c’est lundi…j’ai une réunion ce soir… » Plutôt se dire, je vais accomplir ça, je vais m’avancer là-dessus, je m’approcherai de mon objectif davantage aujourd’hui.»
  2. Planifier sa journée aux meilleures de ses habiletés en se permettant ce que j’appelle quelques « plans B et C ». Commencer par les priorités, puis les désirs. Attention par contre à ces « IL FAUT QUE… », car à trop accumuler des obligations .., on court directement à la fatigue et au stress. En ces temps technos, le téléphone intelligent peut devenir un super outil avec ses multiples applications de bloc-notes, calendriers, agendas etc.
  • Prendre une pause durant la journée. Votre heure de dîner est le moment tout indiqué. Sinon, il faut se trouver un autre moment, quelle que soit l’heure. Visons la qualité plus que la quantité. Finalement, donnez-vous dans votre journée, un moment auquel vous aurez toujours hâte d’arriver…. Rien de mieux pour garder l’énergie élevée.

Ne détruisez pas vos passions faute d’organisation alors qu’un peu d’effort pourrait vous redonner le contrôle. L’effort en vaut toujours la chandelle.


Joël Desrosiers détient un Baccalauréat en science de l’activité physique de l’université de Sherbrooke avec une concentration en pédagogie. Il lui fera grand plaisir de vous aider à attendre vos objectifs en vous faisant bénéficier de ses connaissances scientifiques en entrainement et en santé.

Ajouter un commentaire

cercle.gif
SSL
© 2017, La Sporthèque
Simple Commerce