Capsules santé

EN SAVOIR PLUS SUR « LA MALADIE DU FOIE GRAS »

Guillaume Trottier

En savoir plus sur « La maladie du foie gras »

La stéatose hépatique non alcoolique, plus communément appelée « maladie du foie gras », est une découverte récente. Elle serait maintenant la deuxième cause des greffes du foie en Amérique du Nord. Méconnue du grand public cette maladie qui se caractérise par une accumulation de graisses dans le foie pourrait bientôt devenir une véritable épidémie selon l’hépatologue Giada Sebastiani du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Si la maladie est considérée comme bénigne au départ, il est toutefois possible de la voir progresser avec le temps. Si elle n’est pas prise en charge sérieusement ou ignorée, la maladie du foie gras peut évoluer en cirrhose ou encore en cancer du foie.

Le foie

Le foie est le plus gros organe du corps humain et conséquemment un organe important qu’il faut maintenir en santé. Le foie joue un rôle clé dans le métabolisme. En plus de fabriquer et transformer différentes substances cet organe a également comme fonction le stockage et l’épuration.

Plusieurs mesures préventives et certaines saines habitudes de vie peuvent aider au bon fonctionnement de votre foie. À titre d’exemple : la qualité de l’alimentation, le maintien d’un poids santé et la modération en matière d’alcool. Il est aussi recommandé de vous faire vacciner contre l’hépatite A et B.

Dans le passé les experts en santé associaient directement la stéatose à une consommation excessive d’alcool. Cependant, depuis quelques années, on constate que les cas ont augmenté de façon significative chez les personnes en surplus de poids.

 

Facteurs de risques

Vous êtes plus à risque de développer la maladie 

du foie gras si :

-        Vous faites de l’embonpoint;

-        Vous êtes sédentaire;

-        Vous prenez certains médicaments;

-        Vous êtes atteint de diabète;

-        Vous présentez un taux de cholestérol sanguin élevé.

 

À ce jour, il n’existe aucun médicament. Le traitement de la maladie s’effectue principalement par l’éliminations des facteurs de risque. Les personnes à risque sont alors encouragées à modifier leur mode de vie, à se mettre à l’activité physique et à adopter une alimentation plus équilibrée.

 


 

Signes et symptômes

Dans le cas de la stéatose il existe un grand nombre de symptômes qui d’une manière ou d’une autre peuvent être confondus avec d’autres types de maladies. Il peut donc être difficile de savoir que nous sommes atteints de la maladie du foie gras. Dans certains cas, la stéatose occasionne un inconfort abdominal, de la fatigue, une perte d’appétit. À la palpation, le médecin peut également constater une augmentation de la taille du foie.

Toutefois, c’est principalement après avoir effectué des tests sanguins que des irrégularités peuvent être observées. Si vous avez des doutes et que vous pensez être atteint de la stéatose hépatique non alcoolique, consultez votre médecin qui vous fera passer d’autres tests. Souvent, une biopsie du foie est nécessaire pour confirmer le diagnostic.

Choisir un mode de vie plus sain et équilibré demeure le meilleur choix pour vous. Les professionnels de la santé sont là pour vous guider et vous montrer le chemin à suivre autant en matière d’alimentation que pour l’activité physique.

Nous pouvons conclure que l’activité physique aura un impact positif sur votre corps et aussi sur votre esprit ! Nous oublions souvent la gamme des bienfaits (autre que physiques) que vous apporte l’activité physique. Elle améliorera votre humeur, augmentera votre capacité de concentration, favorisera un meilleur sommeil et réduira votre niveau de stress. Allez, Bougez !

 

Ajouter un commentaire

triangle.gif