Capsules santé

LA DéPRESSION SAISONNIèRE

Vanessa Rivers

La dépression saisonnière

 
La fin des vacances d’été sonne le retour à la routine pour les adultes et le retour en classe pour les plus jeunes.  Les feuilles tombent pour laisser place à la première neige. Les journées sont plus courtes et la noirceur se fait de plus en plus présente. À l’arrivée des températures plus fraîches on a envie de s’isoler sur son canapé devant un feu de foyer avec un chocolat chaud, emmitouflé dans une couverture.  Ce grand changement progressif provoque parfois une déprime que l’on nomme le « blues hivernal ».  On explore les sites de vacances sous le soleil parce que le corps et le cerveau manquent de luminosité, d’endorphine et de sérotonine. Dans ces moments, tout le monde est à la recherche de lumière.
 
Le manque de luminosité en période hivernale dérègle l’horloge biologique interne et peut avoir un effet sur l’humeur, faisant ainsi apparaître les symptômes de la dépression saisonnière. Les personnes affectées constatent une perte d’énergie et de motivation, de la fatigue, de la tristesse ainsi que des dérèglements de l’appétit et du sommeil. Selon canalvie.com on estime qu’au Canada une personne sur cinq serait touchée par ce type de déprime et que 3 % d’entre elles seraient aux prises avec un trouble affectif saisonnier.  

Antidépresseur naturel

 
Heureusement il y a plein d’outils pour se sortir de la déprime hivernale. Le moyen le plus recommandé est un antidépresseur naturel : l’activité physique. Bouger, c’est bon pour le moral ! En fait, il n’y a rien de mieux que de se dégourdir pour faire mousser les neurones, libérer les endorphines et sécréter la sérotonine. Ce n’est pas facile de se botter les fesses et de se mettre le bout du nez dehors le plus souvent possible malgré le froid qui vous décourage. Pourtant il faut le faire pour se sortir de la déprime.
 
 

En plus de tous les bienfaits neurologiques, l’activité physique améliore la qualité du sommeil et permet de retrouver l’énergie dont on a besoin pour bien fonctionner.  Ce qui est encore plus bénéfique? Pratiquer une activité physique à l’extérieur. Sortir au grand air et faire le plein de lumière ! Et savez-vous ce qui est encore beaucoup plus efficace ? Pratiquer une activité physique à l’extérieur en groupe.  S’entourer de personnes qui partagent les mêmes intérêts est toujours plus motivant.
 
Bref, la dépression saisonnière est une petite bête bien sournoise qui arrive sans s’annoncer.  Elle vient mettre un nuage gris sur notre petit bonheur quotidien. Par contre, votre meilleur allié naturel est à portée de main et il faut savoir l’utiliser!
 

Ajouter un commentaire

carre.gif